Bouger son corps en fonction du cycle menstruel

Hello les amies, j'espère que vous allez bien ! J’avais envie de vous reparler un petit peu du mouvement et des cycles menstruels, à savoir comment bouger en fonction de son cycle (parce qu’on est cycliques évidemment) et insister encore une fois sur le côté plaisir, sur l’écoute de soi profonde en termes de mouvements. En effet, je rencontre encore tellement de femmes qui se forcent à faire tel sport parce qu’on a dit que c'était bien, que cela aidait à la perte de poids et tout le tralala, et qui s’épuisent ou ne prennent plus aucun plaisir dans leur pratique d’activité physique. Ça me tenait donc à cœur de discuter de tout ça et d’expliquer comment bouger dans le respect de son corps et de ces cycles menstruels.

Alors, pas de théorie ici : je ne vais pas vous expliquer les différentes phases du cycle en suggérant un sport spécifique pour chacune d’entre elles car je pense qu’on est toutes différentes et uniques. Ça m'est déjà arrivé, dans la phase juste avant les règles, à la fin mon cycle, d'avoir envie de faire un power flow en mode “Vas-y, je dégomme tout, je suis on fire !” etc. tout comme il y a des moments où, en pleine ovulation où l’on est censées être dans l’énergie la plus haute de création, j’ai juste envie de me reposer. Donc loin de moi l’idée de vous dicter quoi faire ! J’ai justement envie de vous ramener dans votre propre responsabilité, à l’écoute de votre corps afin que vous puissiez ressentir ce qui est juste pour vous. Je trouve que c’est vraiment super important !


Un début de cycle tout en douceur


En tout début de cycle, lorsque l’on a nos règles, c’est sûr qu’en général, on est plutôt dans une énergie où l’on a envie de se reposer, d'être au calme, et je pense que c'est vraiment important de s'écouter aussi dans ces phases-là. Il y a des femmes qui le vivent de manière très différente ! Les règles peuvent varier d’un cycle à l’autre : l’alimentation, le stress, le mode de vie peuvent avoir un impact. Mais c’est vrai qu’en général, on préconise quand même à ce moment-là de plutôt se reposer, de la faire assez cool. On peut plutôt aller vers de la marche tranquille ou faire du yoga plutôt doux. Moi je propose dans la méthode FLOWNERGY des flows douceur comme le Love Flow ou le Flow du Soir qui sont des choses quand même plutôt douces mais qui permettent de se mettre en mouvement. Parfois, il arrive qu’on ait juste envie de rester allongée et c’est ok aussi, donc il s’agit vraiment de s'écouter !


Le crescendo vers l’ovulation


Puis, au fur et à mesure du cycle, on gagne généralement en énergie jusqu'à cette période d'ovulation. Mais encore une fois, je rappelle qu’on est toutes différentes ! Quand c’est le cas, on va plutôt aller vers des sports où, justement, on a un peu plus d'intensité et où l’on peut monter un peu plus haut dans le cardio. Attention : il faut savoir qu'il y a des femmes qui ne vivent pas toujours très bien l’ovulation et qui peuvent être très fatiguées à ce moment-là. Il s’agit d’un déséquilibre au niveau des oestrogènes qui dominent - ça, on en parle vraiment beaucoup dans le programme Mes hormones en équilibre. À nouveau, ça dépend du stress, des émotions… Quand on parle de rééquilibrer les hormones, ce n’est pas uniquement avec des compléments et l'alimentation : toute la sphère émotionnelle et énergétique est plus qu'importante. J’insiste beaucoup là-dessus : je sais que pour certaines personnes, ça rentre et ça sort, mais c’est vraiment quelque chose de très important aussi et ça va évidemment avoir un impact sur votre cycle également. Dans cette phase, on peut aller vers des activités beaucoup plus intenses. Mais si vous êtes épuisées, écoutez-vous. C’est un peu le message général ici !


La descente de fin de cycle


À l’approche de la fin du cycle et des règles, on peut rencontrer le syndrome prémenstruel aussi et donc à nouveau, à ce moment, voyez un peu ce dont vous avez besoin, ce qui vous convient et de vous écouter. J’ai rencontré des femmes qui faisaient du spinning, du vélo de manière très intensive ou beaucoup de course à pied, et qui se forçaient à le faire trois fois par semaine, voire tous les jours non-stop peu importe la phase de leur cycle ou leur état énergétique.


Faites confiance au corps


En fait, on pourrait juste parler de notre cyclicité d’être humain au sens large. Cela s’applique à tout le monde finalement. À nous d’observer les périodes où l’on a beaucoup d’énergie et celles où l’on en a un peu moins, où c’est le plat. L’une des plus belles preuves d'amour qu'on peut offrir à son corps et sa santé, c’est de pouvoir s’écouter plutôt que de se fixer d’office des cours intensifs trois fois par semaine et se forcer. Souvent, on se dit qu’il faut se mettre un coup de pied au derrière et y aller mais il faut savoir reconnaître les moments où l’on a envie d’autre chose. Peut-être que vous avez juste envie d’une balade et c’est très bien d’aller marcher ! Plus on est à l’écoute de son corps, plus on respecte ses besoins et on se sent bien. On respecte du coup le corps et son propre rythme plutôt que celui d’autres personnes ou qui nous a été imposé par l’extérieur.


C’est pour ça que dans FLOWNERGY, je vous propose aussi une palette de flows qui vont du très doux (pour les moments où l’on a besoin d’activités plus calmes) au plus mouvementé pour ces phases où l’on ressent cette énergie de feu. Pour ça, on a des Power Flows, le Flow Folie… plein de sessions qui vont être justement beaucoup plus dynamiques. Il faut pouvoir s’adapter aux différents cycles de la vie. Moi, j’étais un petit peu plus fatiguée ces derniers temps et je n’ai quasiment pas pratiqué de flows de type Power Flow ou avec l’élément du feu par exemple. Et je ne me suis pas dit “Ah mince, il faut que j’aie une activité hyper cardio”. J’ai reconnu que mon corps avait plutôt besoin de calme et de douceur. Donc écoutez-vous ! C'est vraiment le message que j'ai envie de vous transmettre ici, plutôt que de chercher une théorie qui vous dit ce que vous devez faire. Peut-être que parmi vous, il y en a qui attendaient que je donne un plan à copier mais je voulais vous inviter à revenir à l'intérieur de vous et à remettre du plaisir dans ce que vous faites, dans la manière dont vous bougez. Personnellement, j’ai créé FLOWNERGY parce que j’aime beaucoup le yoga mais c'est rare que je trouve une pratique, ou en tout cas un enseignant avec qui j’accroche. Il manque souvent un petit truc. Donc je pratique beaucoup par moi-même, en mélangeant avec le FLOW parce que c’est ce qui fonctionne le mieux pour moi. Pendant longtemps, je me suis forcée à faire du hatha yoga alors que c’est la forme de yoga que j’aime le moins (c’est très personnel bien sûr et si vous adorez, c’est génial !). À un moment donné, j’ai réalisé que ça ne me convenait pas. Je faisais aussi du crossfit parce que je voulais perdre du poids et que c’était cardio mais à nouveau, ce n’était absolument pas pour moi et ça m’a plus épuisée qu’autre chose car je faisais ça peu importe la phase de mon cycle menstruel. Ce sont des exemples pour vous montrer que quand on est complètement déconnectée de soi, on rentre dans des espèces de mécanismes et de pratiques qui ne nous correspondent pas.


J’espère que vous allez pouvoir trouver ce qui est bon et juste pour vous, et surtout ajouter cette souplesse au sein de votre cycle pour ne plus vous forcer à faire quelque chose qui ne convient pas dans l’instant. Demandez-vous ce que vous avez envie de faire, quelle est votre énergie du jour ! Peut-être que vous aviez prévu d’aller courir mais vous vous retrouverez à faire quelques étirements et une petite marche, et c’est très bien ! Le tout est d’être en mouvement dans le respect du corps et dans le plaisir ! Si vous le souhaitez, vous pouvez tester la méthode FLOWNERGY gratuitement dans le FLOWNERGY STUDIO : c’est un studio plein de vidéos avec un nouveau flow chaque semaine et où je propose aussi des cours en direct, avec d'autres guides qui viennent donner des sessions. Vous pouvez tester l'application pendant sept jours gratuitement, ce qui vous permettra justement d'explorer tous ces différents flows, ces différentes énergies, et de prendre à chaque fois ce qui est bon pour vous en fonction du moment de votre cycle. Cliquez ici pour en savoir plus !


Merci de tout cœur pour votre présence. N'hésitez pas évidemment à partager l’article et/ou la vidéo, ou à laisser un petit commentaire !


À très vite… Prenez soin de vous et osez rayonner !