Fibromyalgie - sa symbolique et comment bouger son corps en douceur

Comment peut-on bouger son corps en douceur même quand on a la fibromyalgie ? C'est ce qu'on voit ensemble dans ce nouvel article. Hello tout le monde ! J'espère que vous allez bien. Je suis vraiment ravie de vous retrouver aujourd'hui pour vous parler de la fibromyalgie, dont beaucoup de personnes souffrent actuellement, et de la mise en lumière de ce mouvement qui est si important dans cette pathologie aussi. Malheureusement, quand on souffre de fibromyalgie, on a tendance à rester immobile, à ne pas mettre du mouvement dans le corps alors que tout est une question d'énergie bloquée et vous allez voir, justement, je vais vous proposer ici, vous partager aussi, toute la symbolique qu’il y a derrière. Qu'est-ce que le corps ? Qu'est-ce que mon corps vient me dire quand je souffre de fibromyalgie ? Parce que, oui, il n’y a pas de hasard : notre corps nous parle à chaque instant et derrière les symptômes et les maux, il y a évidemment plein de blocages et de nœuds. Il y a également un message du corps aussi et donc je pense que c'est important de mettre ça en lumière.


Et ensuite, je vous proposerai quatre mouvements vraiment très doux que vous pouvez pratiquer quand vous avez la fibromyalgie parce que je pense que, malheureusement, souvent on a vraiment peur de mettre en mouvement parce que les douleurs sont là, les douleurs sont diffuses, c’est-à-dire qu'elles se situent, si je me souviens bien, sur 18 points du corps et donc, ça peut être très douloureux. Il y a une grande inflammation dans le corps donc on y va en douceur évidemment ! Des personnes souffrant de fibromyalgie participent à mon programme FLOW (plus d’infos ici si vous avez envie de nous rejoindre - c’est avec grand plaisir !). Elles pratiquent tous les exercices que je propose en s'écoutant et en respectant leur corps. Elles voient vraiment une amélioration assez incroyable et donc je voulais vraiment vous passer le message et vous montrer que l’on peut bouger et que le mouvement est une thérapie en soi. C’est réellement ce qui va vous accompagner sur le chemin de la guérison parce que, oui, c'est possible.


La symbolique de la fibromyalgie


J’ai moi-même souffert de fibromyalgie pendant un an et demi plus ou moins, voire deux ans, donc je sais très bien ce que c'est. C'est pour ça aussi que je me permets de vous faire cet article.


Quand on a la fibromyalgie, il y a des douleurs chroniques et diffuses, ainsi qu’une grande fatigue qui accompagne souvent tous ces symptômes. Cela insinue aussi la présence d’un terrain toxique : c’est un corps (quand on parle du “terrain”, on parle du corps) qui est encombré de toxines. Celles-ci ne s’accumulent pas par hasard et résultent de tout ce qu’on affronte au quotidien. On va ici s’arrêter un peu sur la symbolique : très souvent, la fibromyalgie se développe chez des personnes qui sont extrêmement perfectionnistes et très exigeantes envers elles-mêmes, qui se dévalorisent beaucoup et qui vivent énormément dans l’anxiété (n'hésitez pas à aller voir ma vidéo où je vous parle de l'anxiété et comment s’en libérer). Ce sont des personnes qui vont au-delà de leurs limites et donc ne respectent pas celles-ci : elles n’écoutent pas les messages d’alerte du corps. On constate par ailleurs une grande douleur morale, une difficulté à s’affirmer : ce sont des personnes qui ne prennent pas leur place, se mettent en retrait, s'adaptent au monde, ressentent énormément de culpabilité. Elles vivent beaucoup de colère aussi et ce n’est pas étonnant car l’inflammation est souvent engendrée par une colère refoulée qui stagne donc dans le corps et se manifeste de différentes manières.


Il y a aussi souvent une impression de ne pas recevoir de l'amour de son entourage. Je sais que c’est une chose que l’ego a du mal à reconnaître et accepter mais c'est la vérité ! Et dans ces situations (comme c’est souvent le cas dans les maladies chroniques), le corps veut attirer l’attention. J’ose le dire car je suis moi-même passée par là et j’ai fait tout un travail de déconstruction, me rendant compte au passage que c’était “avantageux” d’avoir cette maladie chronique car on se rend compte que, derrière, il y a des mécanismes. On attire l’attention, on a besoin de reconnaissance et d’amour et on se demande comment faire… Tous ces mécanismes inconscients se mettent alors en place. Et il ne faut pas s’en vouloir : ce sont finalement des stratégies de survie que l'on met en place sans s’en apercevoir. L’idée est alors d'aller creuser derrière tout ça et c’est d’ailleurs ce que je fais dans mes accompagnements : on cherche ce qu’il se cache pour tout déprogrammer et dépouiller (j’appelle ça le “dépouillement personnel”). On réfléchit à comment reprogrammer tout ça. On a souvent affaire à des personnes qui se coupent de leurs émotions : elles ne les vivent pas et donc les émotions ne circulent pas. Lorsque l’on souffre de fibromyalgie, la grande invitation de notre corps, ce qu’il essaie de nous dire c’est :


“J’accepte de prendre soin de moi et je lâche le besoin d'être aussi cette Superwoman ou ce Superman.” On arrête d'être toujours dans l'action, de vouloir toujours être forts et prouver qu’on est à la hauteur, qu’on réussit dans la vie.


Voilà donc pour les clés symboliques de la fibromyalgie qui sont très importantes. J'espère du fond du cœur qu'un jour on arrivera à cette médecine holistique où l’on prendra en compte de la symbolique de notre maladie, où l’on s’intéressera en profondeur à ce que le corps essaie de nous dire. Car je vous assure qu’une fois qu’on met le doigt là-dessus, on peut alors vraiment transformer… et c'est magique.



Le mouvement pour adoucir les maux de la fibromyalgie


Certes, la fibromyalgie n’est pas agréable à vivre avec toutes ces douleurs qui perturbent le quotidien mais il ne faut pas oublier que celles-ci sont souvent des nœuds énergétiques. Le corps est constitué pratiquement de 100% d’énergie et quand elle ne circule pas, un amas se crée et bloque différentes parties du corps. L’idée est donc de faire circuler à nouveau toutes ces énergies, ces “empreintes énergétiques” afin de tout remettre en mouvement. Le vrai problème, c’est souvent certaines croyances et conditionnements par rapport à ça parce qu’on se dit “Ah bah du coup, il faut que j’aille courir un marathon ou de la zumba pour vraiment parvenir à bouger mon énergie”. Mais non ! Cela peut se faire de

manière très douce. Par exemple, le tai chi est d’une puissance incroyable malgré des mouvements très doux. Il y a de la puissance dans la simplicité de ces mouvements qui créent de vraies sensations dans le corps.


Je vais vous montrer quatre mouvements extraits de mon programme FLOW. Ce n’est pas juste un programme dans lequel je vous partage la méthode FLOWNERGY à travers des sessions de FLOW : c’est bien plus que ça ! Il y a par exemple tout un module sur la prise de conscience du corps et sur la mobilité des parties du corps donc ça, c'est merveilleux ! Plusieurs clientes souffrant de fibromyalgie ont choisi de se focaliser sur cette mobilité du corps dès le début du programme et c’est ce que je vais vous proposer maintenant. On va remettre du mouvement, reprendre conscience de ces différentes parties du corps pour débloquer toute l'énergie stagnante qui va pouvoir circuler à nouveau. Cela atténue la douleur et ça, c’est vraiment le plus beau cadeau que l’on puisse s’offrir !


Premier exercice : la nuque et le buste


  1. En position debout ou assise, faites des petits cercles vers la droite avec la tête pour doucement prendre conscience car beaucoup de douleurs peuvent se loger dans la nuque. Répétez le mouvement vers la gauche.

  2. Réalisez le même mouvement, mais cette fois en amenant non seulement la tête et la nuque avec vous, mais également le buste, toujours en douceur. À répéter plusieurs fois vers la droite, puis vers la gauche. Cet exercice allègera beaucoup de tensions au niveau du trapèze.



Deuxième exercice : les jambes


  1. Allongez-vous sur le ventre et placez les mains l’une sur l’autre juste sous votre front.

  2. Pliez la jambe droite à 90° et faites des cercles avec le bas de la jambe vers l’intérieur puis l’extérieur.

  3. Répétez l’opération avec l’autre jambe.


Note : au début, il est possible que vous trouviez ce mouvement bizarre par manque d’habitude. Peut-être que ces rotations seront difficiles mais il est important de faire les choses à votre rythme quitte à aller très lentement ! Cet exercice permet de détendre et masser la cuisse ainsi que de remettre du mouvement dans les jambes. Prenez le temps de comprendre ce qui est en train de se passer, de ressentir l’énergie qui circule.



Troisième exercice : le bas du dos


  1. Allongée sur le dos, pliez les jambes de façon à les ramener vers le buste pour embrasser vos genoux avec les bras.

  2. Inspirez et expirez à votre rythme en rapprochant un peu plus les genoux du buste avec vos mains, puis éloignez-les. L'idée est de remettre de la mobilité dans le bas du dos, de ressentir ce qu’il se passe à cet endroit, de visualiser. Imaginez-vous recréer de l’espace et nettoyer le bas du dos !

  3. Toujours dans la même position de départ (1), partez en rotation d’un côté, puis de l’autre tout en restant connecté à votre respiration, sans forcer. À faire à votre rythme autant de fois que vous le désirez.


Quatrième exercice : le haut du corps


  1. Debout, les bras le long du corps, inspirez en levant les bras vers le haut, guidés par vos mains.

  2. Expirez en baissant les bras.


Note : si vous effectuez l’exercice à genoux, baissez le fessier sur les chevilles à l’inspiration (en levant les bras) et relevez-le lors de l’expiration (en baissant les bras). Tout ça est déjà du mouvement ! Cela permet de refaire circuler l'énergie, de libérer les nœuds et les tensions. N’est-ce pas magnifique ? À nouveau, continuez à votre rythme et n’hésitez pas à alterner la position debout et assise si vous le souhaitez.



Ces quatre petits mouvements ne sont qu’un échantillon de ce vous pourrez retrouver dans le programme FLOW donc n’hésitez pas à nous rejoindre car je me ferai un plaisir de vous y accueillir ! Mon objectif aujourd’hui était de vous montrer qu’il est possible de mettre ce mouvement en place, de faire ces exercices malgré les douleurs présentes dans le corps. Et vous allez voir : plus vous allez vous mettre en mouvement tous les jours, mieux ça ira ! Si vous avez l’occasion de faire au moins dix minutes, c’est déjà super ! Vous pouvez ensuite augmenter petit à petit. Vous constaterez déjà une différence dans votre corps et au niveau de la douleur.


J'espère que ça vous a plu ! N'hésitez pas à mettre un like pour soutenir tout ce que je vous partage et mon travail. Les commentaires sont également les bienvenus si vous en avez l’envie ou si vous avez des questions. Je vous invite enfin à partager ce contenu et à vous abonner à ma chaîne YouTube pour rester au courant de toutes mes prochaines vidéos.


À très vite, prenez bien soin de vous et osez rayonner !