PODCAST #8 : Rallumer la flamme de la joie

Hello, j'espère que tu vas bien ! Ravie de te retrouver dans ce nouvel épisode du podcast Mouvement Intérieur. C’est un épisode très spontané car ça fait deux-trois semaines je pense que je n'en ai pas fait parce que j’étais bien occupée puis j'avais besoin de quelques jours off et ça fait du bien ! Et puis je trouve que c'est une période qui est quand même assez intense. Je ne sais pas comment tu te sens en ce moment mais en termes d'énergie… Ça secoue sous le cocotier, comme j'aime bien dire ! Donc j'ai traversé une phase remplie de doutes et de remises en question. Un jour, je savais, un jour je ne savais plus. C’était un truc de fou ! Je suis ravie de pouvoir à présent faire cet épisode et de t’inviter à te reconnecter à la flamme de la joie.


Avant ça, si tu n'es pas au courant (j'en ai parlé sur les réseaux et dans la newsletter mais peut-être que tu me suis uniquement ici ou via le podcast)... Ça y est, j'ai enfin sorti le programme autour des cinq blessures de l'âme/émotionnelles ! Tu as la possibilité de découvrir le programme autour des 5 blessures avec des conférences en ligne, une pour chaque blessure qui est accompagnée d’un pdf avec vraiment tout ! J’ai adoré créer ces conférences en ligne parce que j'ai vraiment donné tout ce que je savais, que ce soit mes connaissances ou ce que j’ai expérimenté moi-même mais aussi avec les personnes que j’ai accompagnées pendant plus de six ans. C’est donc vraiment le fruit de mon expérience, tant personnelle que professionnelle ! Ce sont des clés et des outils formant une approche très holistique et complète puisque je t’invite vraiment, à travers ce programme, à venir par le corps et revenir par les sensations. Il y a aussi le pack FLOWNERGY des 5 blessures, avec donc un Flow pour chaque blessure. J’ai vraiment conçu ces sessions afin de t’accompagner dans ce chemin vers la guérison des blessures à travers le corps, le mouvement, la respiration, la visualisation, les mobilités… Donc c'est très complet aussi. Ce sont des sessions de 35 minutes plus ou moins et tu trouveras tous les liens ci-dessous si ça t’intéresse et que tu as envie d’explorer ces outils.

Un voyage révélateur…


Bon, rentrons dans le vif du sujet ! La semaine dernière, j'ai voyagé : j’étais à Biarritz, Bordeaux et en Dordogne. J’avoue que j’ai eu froid, moi qui pensais aller dans le sud pour me réchauffer, ça a bien caillé ! Pour moi, le voyage, c’est toujours une vraie thérapie parce que ça me permet vraiment de recréer du mouvement et, évidemment, d'être dans la découverte et le partage. C'est très enrichissant donc ça vient ouvrir les perspectives et la perception. J’ai vraiment eu une grosse révélation durant ce voyage… J’en avais parlé dans l’un des derniers épisodes et sur les réseaux sociaux : j’ai encore fait un tri dans mes abonnements, dans les personnes que je suis et le contenu que je consomme pour me nourrir de ce qui compte vraiment, de ce qui me porte et ce qui m’inspire, plutôt que de ces contenus qui mettent la pression, qui culpabilisent et de ce “toujours plus”, de ces “C’est comme ça qu’il faut faire dans le business, c'est comme ça qu’on doit vivre notre vie et c'est comme ça qu'on doit créer un mode de vie sain blablabla…”. Je sentais déjà que j’en avais un petit peu marre de pas mal de choses, y compris dans mon mode de fonctionnement que je déconstruis depuis plus d’un an. Je ne travaille plus du tout de la même manière qu’avant où je bossais 8 heures par jour, presque 7 jours sur 7 ! J’ai déconstruit ça petit à petit et dans ces moments-là, il y a encore des phases où l’on sent parfois que l’on se raccroche à l’ancien. On se dit “Mais non, c’est ça que je dois faire…” et puis, “Mais non en fait, j’ai envie de ci, besoin de ça…” et donc on est un peu partagé entre le mental qui est là en mode “Attention danger ! Tu dois agir comme avant ! ” puisque l'ego et le mental se réfèrent uniquement au passé . Et puis il y a ce nouveau monde, cette nouvelle manière de fonctionner, cette nouvelle optique, cette nouvelle vision de la vie finalement qui est là et nous parle.


Dire “non” aux injonctions extérieures


Dans les phases de transformation, on est un peu ballotté entre les deux. Mais pendant ce voyage, j'ai vraiment eu une espèce de révélation. Dans l’entrepreneuriat, je ne suis quasiment plus grand monde. J’ai décidé de m’écouter et de voir de quoi j’ai envie, ce que je veux proposer à la communauté, ce que j’ai envie de créer, comment je veux aider et du coup, ça m’a complètement retourné la cervelle ! Mais aussi ma vision parce qu’il y a des projets que je voulais mettre en place mais en fait, ça ne résonnait pas vraiment en termes de vibrations du cœur et j’ai réalisé qu’on agissait souvent en fonction des injonctions extérieures.


Aujourd’hui, on a accès à une tonne d’informations et de contenu, beaucoup d’entre nous se forment non stop et du coup, on accumule toutes ces connaissances qui brouillent finalement un peu la connexion à notre intuition. On ne se demande plus trop de quoi on a envie, comment on veut fonctionner, qui l’on est, ce que l’on a envie de proposer, de créer, qui l’on veut être, tout simplement. Comment je veux vibrer, rayonner ? Ça a été génial parce que j'ai vraiment pu revenir à cette essence profonde et j'ai trouvé ça magnifique donc j’avais très envie de venir partager ça avec vous et de vous inviter à vous reconnecter à cette flamme de la joie. Car l’on fait souvent des choses soit pour répondre à l'extérieur (aux demandes et besoins extérieurs), soit pour faire plaisir à notre entourage ou aux besoins de nos clients, de notre famille, de nos amis et autres. Pour avoir une bonne image ou parce qu’on nous a dit que c'était comme ça et que ce sont les stratégies qu'il faut utiliser, c'est la manière de laquelle il faut procéder. On pourrait tout à fait transposer ça à la nutrition : aujourd'hui c'est assez fou mais il y a beaucoup de gens qui disent qu'il faut manger d'une telle manière, qu'il faut boire des jus, suivre le régime paléo, être vegan etc. Du coup, on est perdus dans ce que j’appelle la “jungle alimentaire”. Si vous êtes entrepreneurs, c’est pareil : il y a une quantité de coaches, de business et autres trucs en ligne, idem dans le yoga… On peut prendre n'importe quelle thématique et vous verrez qu’on est perdus parce que, comme je le disais, on accumule beaucoup de connaissances et comme on est très cérébral, on se dit “J’ai vu que c’était comme ça que je devais faire” et en fin de compte, on se retrouve déconnectés du corps, des sensations, du cœur. On ne sait plus ce qu’on veut et ce qui nous fait vraiment vibrer.


Revenir au cœur de soi

C’est pour ça que cette flamme de la joie est très symbolique : tu peux vraiment la visualiser à l'intérieur de toi quand tu penses à quelque chose, que tu prends une décision ou fais un choix ! Le but, c'est vraiment de se connecter à cette flamme de la joie et voir si elle s’allume et scintille, ou si elle est toute petite et s’éteint. C'est une belle image. Le mental vient toujours très vite s’insérer dans l’histoire lorsque l’on essaie d’identifier nos envies et nous fait tourner en bourrique ! C’est important de savoir lâcher un petit peu tous ces concepts, toute cette théorie. Alors, je dis pas qu’il ne faut pas du tout avoir de structure par exemple mais je pense profondément qu’à partir du moment où on écoute son envie, ce qui vibre, c’est fluide. C’est aussi ça être dans le flou mais ça va finir par vibrer, rayonner, résonner. À partir du moment où on s’écoute à chaque instant, ça circule !


L’amour pour moteur


Donc je t’avais parlé sur les réseaux de plusieurs projets que je voulais lancer et puis finalement, j’ai décidé ne pas faire ça tout de suite, puis j’ai eu d’autres idées. C’est toujours comme ça avec moi : je fourmille d’idées mais je trouve qu’il est important de se questionner, de savoir d’où vient l’idée, quelle est l’intention. Est-ce qu’elle part de la peur ? Est-ce que vous vous dites “Ah oui, ce serait bien que je fasse ça parce que sinon voilà ce qu’il va se passer” ou est-ce que ça part vraiment d’une énergie d'amour et de joie ? Est-ce que ça pétille ? C’est vivant ? Donc c’est pour ça que j’ai pris mon temps. J’avais parlé des ateliers holistiques, puis je ne les ai pas lancés et c’est parce que j’avais d’autres idées. Finalement, c’est ce qui me paraît le plus juste pour moi, c’est ce que je kiffe le plus : se retrouver en groupe, partager mes enseignements, vous botter le cul (parce que j'aime bien ça aussi haha !), faire prendre conscience, mettre en lumière, donner un maximum de clés, d’outils, tout ce que j’ai “en magasin” pour pouvoir vous accompagner, tout simplement. Bref, c'est un exemple que je partage ici mais l'idée c'est vraiment de pouvoir se connecter à cette flamme de la joie.


Ce que je dis vient vraiment du cœur ! Ça m’a tellement fait du bien de me dire “OK, ça y est je lâche tout ce que je connais !”. En ce qui me concerne, cela touchait le terrain professionnel et tout ce que je connais sur l'entrepreneuriat. J’ai lâché tous les “il faut”, “ce serait bien de faire ci pour le bien-être de mon entreprise ou parce que les clients attendent ça”. Ce délire de “il faut poster tous les jours”, à un moment donné, il faut dire stop : si ça te parle, vas-y ! Si c’est pour toi, c'est mega aligné : go ! Il s’agit réellement de revenir dans le cœur encore une fois et de se poser les bonnes questions. Donc je parle d'entrepreneuriat mais ça peut être un tout autre domaine, y compris les relations. Est-ce que je ne suis pas en train de m'accrocher à une relation parce qu'il y a de la peur derrière, parce que des blessures se sont réactivées ? Est-ce que cette relation me met profondément en joie ? Est-ce que je me sens vraiment bien ? Est-ce que cela répond à mes besoins, mes envies ? Est-ce qu’il y a vraiment de l’amour ou est-ce que c'est du business ? Est-ce qu'il y a cette crainte de ce que les autres vont penser ? Cela s’applique à tout dans la vie !


Lâcher prise sur le passé


L’idée, c'est vraiment de se détacher, de faire un reset de toutes les connaissances, de tout ce qu'on a accumulé, de toutes les références du passé. Quelque chose qui a très bien fonctionné auparavant peut ne plus du tout être aligné avec la personne que vous êtes aujourd’hui. C'est ce qu'on nous demande depuis maintenant deux ans je dirais, avec tout ce qu'on vit aussi en termes de collectif. C’est très intense et ce n’est pas pour nous faire chier que la vie nous apporte tout ça, c’est juste pour nous ramener à notre essence profonde, pour nous permettre d'éclore, d'être enfin qui l’on est vraiment. Et moi, je trouve ça absolument magnifique même si c'est pas confortable. Je suis d’ailleurs la première à le dire quand je vis des moments comme ça : “Mais qu’est-ce qu’il se passe là ?”. Ça brasse et on a l'impression que ça n’en finit jamais, qu’on est tout le temps en train de nettoyer, de faire le ménage de l'ancien. Et c'est vrai que parfois on essaye de continuer à faire comme avant et ça fonctionne plus. Je ne sais pas si tu ressens ça, mais ça bloque en fait. C’est comme les autos-tamponneuses qui foncent dans le mur et continuent à essayer d'avancer alors qu'il y a ce mur devant ! On essaie de s’agripper à ça mais plus on résiste, plus ça persiste.


Il faut accepter que ça fonctionnait avant mais plus maintenant et se demander ce qui résonne avec vous aujourd’hui. Qu’est-ce qui me met en joie ? De quoi j'ai envie ? Comment j'ai envie de fonctionner ? Comment j'ai envie de créer ma vie sur mesure ? Qu'est-ce qui me correspond ? Qu'est ce qui vibre avec moi ? Qu'est-ce qui me rend vivant ? Ça fait du bien, tu verras, c'est fou, c’est hyper kiffant ! Même si, évidemment, les peurs peuvent toujours être présentes mais ce n’est pas grave… Je dis souvent que, derrière la peur, il y a tout ce que l’on désire vraiment et plus on va la traverser, plus vite on vivra cette magie aussi ! La vie est avec nous, pas contre nous ! La peur est légitime, c’est une émotion comme une autre mais qu’est-ce que je choisis d’en faire ? Quelle est ma perception par rapport à cette peur ? Est-ce que je la laisse prendre tout l'espace ou est-ce que je viens la traverser pour aller justement me reconnecter à cette flamme de la joie ?



Voila un petit peu tout ce que je voulais partager avec toi ! J’ai vraiment balancé beaucoup d’infos donc n’hésite pas à prendre des notes pour essayer d’intégrer tout ça. Encore une fois, c’est le printemps, c’est le moment de faire le ménage, de nettoyer son espace intérieur comme extérieur et de se demander ce qui compte vraiment. Je t’invite à te connecter au maximum à ce qui t’apporte de la joie et de ne plus te demander ce que tu DOIS faire. Si tu n’as pas envie de faire un rituel du matin, de faire du yoga tous les jours… Ne le fais pas. Si ça te saoule ou que ça te demande un effort colossal, ne le fais pas. Bien sûr, il y a parfois des choses sur lesquelles on ne peut pas faire l’impasse comme la comptabilité, payer ses factures, faire les courses… C’est aussi ça la vie et on n’a pas toujours envie de tout faire. Mais il y a plein de choses qu’on est libres de choisir plutôt que de se brusquer et forcer. Perso, je trouve qu’entre le développement personnel et les réseaux sociaux, c’est dur de s’y retrouver. Attention, les réseaux sociaux, ce n’est pas le bourreau ! On est responsables et il ne faut pas se mettre en posture de victimes. C'est comme quand on dit “Ah oui mais ça c'est à cause de la société ! C’est la faute des politiciens !”. Bah non en fait : nous avons aussi le pouvoir d’être maîtres de notre vie et je pense que c’est important de revenir dans notre responsabilité. Pose-toi toutes ces questions autour de tes envies et de ton bonheur plutôt que “Qu’est-ce qu’il serait bien que je fasse” parce qu’il y a beaucoup de culpabilité qui se crée aujourd’hui. Je vais exagérer pour l’exemple mais à les croire, il faudrait boire des jus, faire du yoga tous les jours, se lever à 5h30 du matin, écrire, faire du journaling (là je parle en termes de développement personnel et spiritualité)… Mais si ça se trouve, tout ce qui te met en joie le matin, c'est de te poser un instant, boire ton café, écouter un podcast ou même juste te préparer un bon petit-déjeuner. Il y a plein de manières de commencer la journée mais fais ce qui te fait kiffer !


C’était le message du jour ! Merci pour ton attention et ta présence. Il y a quelques petites nouveautés comme les ateliers holistiques auxquels tu peux déjà t’inscrire… Il y aura aussi bientôt un week-end sur l'entrepreneuriat durant lequel je vais partager toute mon expérience. Ça va s’appeler “Entreprendre dans le flow” puisque l’idée est de t’accompagner dans la création d’une entreprise complètement alignée avec qui tu es et ton unicité et pas sur base de ce qu’il “faudrait” faire pour être comme tout le monde et rentrer dans le moule. Il y aura des ateliers où l’on parlera de l'acceptation de soi, de l'hypersensibilité, du profilage alimentaire, de la nutrition… Ça va être ma grande cour de récré où je vais pouvoir t'apporter plein d'outils et de clés, et te parler de tous les sujets dont j'ai envie de te parler, tout simplement.


Donc on se dit à très vite. Merci de tout coeur pour ton temps. N'hésite pas à liker l’épisode et le partager autour de toi ou me faire part de ton expérience dans les commentaires.


Je t’embrasse, prends soin de toi !